4 février 2014
Concentrations de COV dans l'air extérieur et l'air intérieur

Avez-vous visité un kiosque de CertainTeed dernièrement? Je viens de découvrir un nouveau produit présenté par la compagnie : le panneau de gypse AirRenew. On stipule que ce dernier peut contribuer à créer un environnement intérieur sain et durable, en éliminant une portion des COV de l’air intérieur, voir la figure qui illustre le profil de l’air intérieur extérieur.

Voici donc un survol de ce produit. Après tout, les matériaux multifonctions me semblent un choix efficace à valeur ajoutée, qui vaut bien le détour. Mais je suis aussi très curieux de savoir si vous êtes plutôt sceptiques ou plutôt confiants par rapport aux vertus de ce produit. Faites-moi parvenir vos commentaires si vous avez une opinion sur le sujet.

Inconvénients des moisissures

Les problèmes de moisissures et de qualité de l’air indisposent plusieurs usagers de bâtiments. Pour certains, on parle d’hypersensibilité chimique multiple, pour d’autres, ce sont des réactions qui s’apparentent à des allergies, plus ou moins fortes. De plus, elles sont aussi à l’origine d’odeurs nauséabondes, mais aussi de dommages aux matériaux. Bref, les moisissures n’ont aucun bienfait dans lorsqu’elles élisent domicile dans les composantes d’un bâtiment.

Les causes en bref

Pour cause, on peut accuser les infiltrations d’eau, les salles mal ventilées qui présentent, à la fois, un excès d’humidité et des surfaces froides. Et malheureusement, les systèmes de ventilation ne sont pas exempts de ces conditions puisque la vapeur d’eau qui condense à l’intérieur des conduits peut être à l’origine d’un problème de moisissure. De là, l’importance de nettoyer les conduits régulièrement. En sommes, les moisissures s’installent là où il y a de l’humidité, assez de chaleur et de la matière organique.

Le panneau nouveau genre

CertainTeed parle d’une technologie supérieure, plus résistante à la moisissure : la technologie M2Tech. On dit que pour les tests ASTM D 3273 et ASTM G 21, ce panneau atteint les meilleurs scores, soit de 10 et 0 respectivement. C’est que le papier (100 % recyclé) de recouvrement du panneau est traité pour être résistant à la moisissure. De plus son noyau de gypse synthétique est aussi très résistant, en plus de constituer une valorisation d’un résidu des centrales au charbon… en attendant qu’elles soient complètement éliminées! Le contenu recyclé du gypse s’élève donc à 96 %.

Là où la mention AirRenew fait la différence, c’est que la composition du noyau de gypse permet de convertir les molécules de composés organiques volatils en composés inertes, malgré la présence de couches de peinture à base d’eau sur le gypse. On dit que la réaction chimique du panneau peut être effective pour 75 ans. J’aimerais bien vous dire comment la technologie fonctionne précisément, mais le manufacturier ne dévoile pas son secret de manière explicite. Qu’en dites-vous, est-ce un matériau pour lequel vos clients seraient prêts à payer la différence de prix. Avez-vous confiance en ce type de matériaux multifonctionnel?

Ajouter un commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

CAPTCHA

Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage.
CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.

Commentaires

Soumis par André Fauteux le 2014-02-13

Prudence: selon Jim White, ancienne sommité en qualité de l'air intérieur à la SCHL et ex-secrétaire du groupe de travail national sur les émissions des matériaux,  il faut se méfier de la sécurité des fongicides. « Mon expérience avec UL, c'est qu'ils aimaient ignorer les inquiétudes des représentants des consommateurs. Par ailleurs, il y a aussi risque que les composantes recyclées puissent polluer l'air intérieur.
Selon Environmental Building News (EBN), pour absorber le formaldéhyde, ce produit doit être recouvert seulement de peinture ou papier peint diffusant la vapeur. Comme nous tous, avant de recommander ce produit, les journalistes Paula Melton et Alex Wilson d'EBN ont hâte de voir des résultats de performance réels évalués sur le terrain à long terme: http://www.buildinggreen.com/auth/article.cfm/2011/2/28/Air-Renew-Wallbo...

Soumis par Daniel Morin le 2014-02-05

Quelle est la différence de prix entre la feuille de gypse standard et le AirRenew?

Concours- Gagner une formation Contech

Sur la vitrine Projets Verts

Commentaires les plus récents

Le réemploi des matériaux
Le réemploi des matériaux
Des panneaux de gypse qui...
Des panneaux de gypse qui...
Brille le soleil dans votre...
Mini téléréalité des eaux...
Les coûts réels des écoquartiers

Éco411

Le répertoire des professionnels de la construction verte au Québec

Espaces verts