11 avril 2017

Dans un billet précédent, l’importance de la densification a été abordée. L’emplacement et le type de bâtiments à construire sont des critères essentiels à considérer afin d’éviter l’étalement urbain et ses conséquences.

Toutefois, il y a un défi à relever : densifier sans compromettre la qualité de vie des occupants. Récemment, Vivre en Ville a produit dans le cadre du projet Milieux de vie en santé un outil très intéressant : des fiches techniques afin d’outiller les concepteurs, promoteurs et autres acteurs de l’immobilier vers la densification verte. 

Les fiches sont bien illustrées, faciles à comprendre et rassemblent des concepts clés. Il y a une série de fiches par type de projets (maisons jumelées, maisons en rangée et plex, immeubles multilogements et projets d’ensemble), une série de fiches par stratégie, selon le thème (arbres, aménagement extérieur, stationnement, toits et murs végétalisés, bâtiment, localisation et transport)  et quatre études de cas. 

Autant les bienfaits pour la collectivité et l’environnement que pour le projet immobilier sont énumérés. Ainsi, les acteurs du domaine peuvent savoir tous les avantages de faire des choix durables. Par exemple, la fiche par stratégie « bâtiment » souligne qu’un confort optimal des occupants signifie qu’il y a moins de chances qu’ils quittent rapidement, ce qui assure une meilleure stabilité. Il est aussi rappelé que les coûts investis au départ sont avantageux à long terme, vu la diminution de la facture énergétique et de la fréquence d’entretien nécessaire.

La fiche « bâtiment » donne plusieurs idées pour empêcher un bâtiment d’emmagasiner la chaleur, comme une toiture blanche, des matériaux de revêtement extérieurs comme le bois ou le béton clair. Le verdissement joue évidemment un grand rôle dans le combat aux îlots de chaleur, ce qui s’avère très important dans un contexte de densification. Verdir les toits et les murs des bâtiments est une bonne stratégie lorsque c’est possible, mais l’aménagement extérieur fait aussi une grande différence. Les stationnements, entre autres, présentent un vaste potentiel de verdissement. Non seulement c’est esthétique, mais ça permet de rafraîchir puisque l’asphalte attire la chaleur et également, de donner une moins grande place à la voiture dans les villes.

Il n’y a rien de révolutionnaire dans ces fiches, mais c’est une bonne synthèse des différentes stratégies qui existent afin de rendre la densification plus intéressante et surtout profitable sur différents points de vue, notamment la santé. N’hésitez pas à utiliser ces fiches pour convaincre vos clients!

Pour en savoir plus

Fiches de densification verte de Vivre en Ville

Ajouter un commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

CAPTCHA

Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage.
CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.
Concours- Gagner une formation Contech

Sur la vitrine Projets Verts

Commentaires les plus récents

Le réemploi des matériaux
Le réemploi des matériaux
Des panneaux de gypse qui...
Des panneaux de gypse qui...
Brille le soleil dans votre...
Mini téléréalité des eaux...
Les coûts réels des écoquartiers

Éco411

Le répertoire des professionnels de la construction verte au Québec

Espaces verts