23 décembre 2015
James Cameron, en entrevue à Greenbuild 2015

Le réalisateur James Cameron était celle année le conférencier d’honneur lors de la plénière d’ouverture de Greenbuild. Pourquoi l’homme derrière le film Titanic était invité?

Parce que si l’industrie de l’aménagement bâti démontre un dynamisme certain dans lutte aux changements climatiques, les décisions quotidiennes que les millions de gens prennent concernant les transports et l’alimentation ne nous permettront pas d’atteindre les réductions de gaz à effet de serres nécessaires pour limiter la hausse de température globale. Et James Cameron veut inspirer le monde en prêchant par l’exemple.

Si on pouvait comprendre qu’il y avait une fibre écologique dans le film Avatar, dans lequel une société minière fortement militarisée cherche à exploiter les ressources d’une riche forêt, il est clairement moins connu que le réalisateur a utilisé une partie de l'argent provenant du film pour défendre une série de causes environnementales. Il utilisera notamment de l'énergie propre, principalement solaire, pour alimenter les trois suites prévues du film et avoir une facture nette zéro.

Selon James Cameron, la croissance démographique prévue annonce que se développeront de nouvelles villes complètes à travers le monde, et tous ces bâtiments ne pourront pas être construits de la façon dont nous avons construit les bâtiments traditionnellement.

Mais LA cause sur laquelle il nous faut nous pencher dès maintenant est : ce que nous mangeons, à cause des liens avec les changements climatiques. Ce sujet a déjà trop longtemps été un tabou en environnement  et maintenant Cameron pointe la viande et produits laitiers en particulier. « Environ 14,5% des gaz à effet de serre proviennent du secteur de l'agriculture animale », explique Cameron, ce qui est plus que tous les secteurs du transport combiné."

Il observe aussi que l'agriculture est étroitement liée à la déforestation : dans de nombreux endroits à travers le monde, les forêts sont défrichées pour le bétail et d'autres activités agricoles, entraînant d’importantes émissions dans l'atmosphère. Considérant les objectifs mondiaux à restreindre le réchauffement climatique à 2 degrés Celsius, une des stratégies évoquées est de réduire les émissions de gaz autre que le CO2, comme le méthane, qui a des conséquences plus immédiates sur le réchauffement.

Pour essayer d’agir sur ces enjeux, Cameron et son épouse, Suzy Amis Cameron, ont fondé le choix d'aliments Taskforce, cherchant à changer notre alimentation pour réduire nos impacts environnementaux. Le groupe est soutenu en partie par la Fondation Avatar Alliance, financée en partie par les recettes du film.

Cameron cite un rapport de Chatham House, qui fait de la recherche sur l'agriculture et l'environnement, notant que les négociations internationales pour lutter contre le changement climatique cible naturellement les secteurs énergétiques et du transport, mais « le changement de régime alimentaire est essentiel si le réchauffement climatique ne doit pas excéder deux degrés Celsius, l'objectif déclaré de la communauté internationale. »

Selon un récent rapport US Dietary Guidelines, « les données actuelles montrent que le régime américain moyen a un impact environnemental plus important en termes d'augmentation des émissions de gaz à effet de serre, l'utilisation des terres, l'utilisation de l'eau, et la consommation d'énergie », par opposition aux régimes à base de plantes. Les enjeux environnementaux sont donc maintenant invités dans nos assiettes!

Même LEED a déjà commencé à tenir compte de cette incontournable réalité, à travers le système d’évaluation pour les bâtiments existants, qui a un crédit pour la nourriture servies dans les établissements.

Cameron pense que le vent tourne : « le négationnisme climatique commence vraiment à être du mauvais côté de l'histoire, pour une plus grande majorité, à chaque jours. Le momentum est dans la bonne direction. » L’industrie du bâtiment doit faire ses devoirs et aller chercher l’inspiration dans un plus large contexte, pour bien maîtriser les enjeux et développer les solutions de demain.

Ajouter un commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

CAPTCHA

Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage.
CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.
Concours- Gagner une formation Contech

Sur la vitrine Projets Verts

Commentaires les plus récents

Le réemploi des matériaux
Le réemploi des matériaux
Des panneaux de gypse qui...
Des panneaux de gypse qui...
Brille le soleil dans votre...
Mini téléréalité des eaux...
Les coûts réels des écoquartiers

Éco411

Le répertoire des professionnels de la construction verte au Québec

Espaces verts

ÉcoFiches