10 mars 2011
Stationnement réservé aux véhicules hybrides

Après les voies réservées au covoiturage sur les autoroutes, on voit apparaître des stationnements réservés aux voitures hybrides. Est-ce une bonne idée?

La norme LEED accorde des points si un espace est prévu dans le stationnement pour brancher les voitures électriques.

Un nombre grandissant de centre commerciaux (IKEA, MEC, Home Depot, etc.), d'hôtels (Delta à Sherbrooke), de stations de ski (Massif de Charlevoix) et j'en passe, réservent quelques espaces de stationnement pour les voitures hybrides.

Outre les voitures hybrides, certains permettent toutes les voitures éconergétiques (sans préciser réellement ce que cela comprend), d'autres favorisent les voitures en autopartage (comme Communauto) et les (encore rares) voitures électriques.

Une bonne idée

Généralement, ce sont des places bien en vue, près des portes d'accès et, donc, très prisées des visiteurs. Par conséquent, elles sont visibles par une majorité de personnes. Cette visibilité devient une vitrine sur les modèles existants (la Prius a eu bonne presse, mais il existe un éventail de plus en plus intéressant de voitures hybrides, et bientôt électriques).

Il s'agit donc d'une promotion qui peut inciter des consommateurs présentement obligés de se stationner plus loin à opter pour un véhicule plus éconergétique lors de son prochain achat.

Sans entrer dans le débat sur la pertinence d'avoir des stationnements

Un fléau

Il existe toutefois plusieurs critiques envers ces espaces. Avec ceux déjà réservés aux handicapés, voire aux futures maman et aux familles avec jeunes enfants, on commence à voir une hiérarchisation des espaces de stationnement.

Les gens au volant d'un véhicule hybride n'ont pas de besoins particuliers. En fait, vu l'écart de prix pour l'achat de ces véhicules, on peut même avancer qu'ils sont plus fortunés que la moyenne.

Autrement dit, les éco-stationnement seraient un moyen déguiser d'offrir des endroits privilégiés aux plus riches, au détriment des plus pauvres. Et ça, ce n'est pas très cohérent avec les principes d'équité et d'égalité du développement durable.

C'est encore plus vrai lorsque l'on constate que beaucoup de voitures hybrides sur le marché sont des véhicules utilitaires sports (VUS), comme on peut le voir sur cette photo croquée dans une zone réservée aux voitures hybrides. Au mieux, ces gros véhicules consomment autant qu'une voiture à essence intermédiaire.

La solution?

Personnellement, je trouve beaucoup plus logique de réserver un espace pour le covoiturage. Le fait d'être deux, trois passagers ou plus dans la voiture entraîne un gain beaucoup plus significatif que d'avoir un véhicule hybride sans passager.

Aussi serait-il plus logique de permettre à un plus grand nombre de personnes d'être près de l'entrée.

Mais si, au départ, l'intérêt de réserver un espace est de sensibiliser les gens aux solutions pour réduire leur impact dû au transport, favoriser le covoiturage représente une solution beaucoup plus spontannée et facile à mettre en oeuvre que de changer de véhicule!

Et vous? Prévoyez-vous réserver un espace dans votre stationnement? Si vous le faites déjà, quel était la principale raison pour aller de l'avant?

Ajouter un commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

CAPTCHA

Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage.
CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.

Commentaires

Soumis par Marie-Michèle C... le 2011-03-11

Bonjour,

Pour répondre à votre question concernant les principales raisons pour aller de l'avant avec une telle idée... votre photo répond d'elle-même : les commanditaires et les partenariats d'affaire! Dans le cas de votre exemple, ces espaces sont commandités par Toyota que l’on distingue facilement à sa couleur verte. 

Les compagnies automobiles ont bien flairé la bonne affaire! En commanditant ces espaces, elles obtiennent une très belle visibilité et surtout une visibilité associée à un éco-geste dans la tête de biens des gens...  Bref, un excellant coup marketing (à la limite de l’éco-blanchiment) pour l'entreprise qui commandite les espaces et pour l'entreprise qui les possède,  une autre source de revenus... rien de plus!

Comme vous le mentionnez, les espaces réservés au covoiturage sont plutôt rares... qui commanditerait cela ? Malgré tout, ne passons pas sous silence que plusieurs stations de ski américaines ont effectivement poussé leur réflexion plus loin et offrent maintenant des rabais forts intéressants et des stationnements réservés aux clients qui sont plus de 3 ou 4 par voiture. Ce sont c'est gestes qui méritent mentions!

Mais même sans commanditaires, des espaces réservés au covoiturage peuvent s'avérer une stratégie «payantes» à moyen terme. Par exemple, dans le monde du ski, la clientèle «déteste» généralement devoir arpenter des stationnements interminables pour atteindre la montagne. C’est d’ailleurs l’un des premiers points négatifs qui ressort des sondages de satisfaction de la clientèle dans cette industrie.

Pour augmenter la satisfaction de leur clientèle, beaucoup de station on alors décidé d'utiliser des petits autobus pour faciliter la tâche de leur clients... Bref, d'un côté on offre des stationnements réservés aux voitures hybrides, mais de l’autre on fait rouler un autobus sur un parcours de quelques centaines de mètres pour satisfaire les clients surchargés d’équipements...

Les espaces réservés au covoiturage, en plus d’augmenter la satisfaction de la clientèle qui saura en profiter, réduira à terme la problématique des stationnements sans fin (à clientèle équivalente évidemment) ce qui augmentera la satisfaction des clients ne pratiquant pas le covoiturage. Bref, tant qu’à débourser pour satisfaire la clientèle en leur offrant  des autobus comme solution, pourquoi ne pas utiliser ces fonds pour encourager le covoiturage… (Espaces réservé, rabais, etc.) Un geste démocratique, qui en plus d’être bénéfique pour l’environnement, saura à terme augmenter la satisfaction de votre clientèle et comme l’expérience à l’a démontré de l’autre côté de la frontière, augmentera également la fidélité de celle-ci!

Les véritables innovations se trouvent en changement les paradigmes, et les espaces de stationnement réservés au voitures hybrides ne s’inscrivent malheureusement  pas dans ce changement de faire et de voir les choses.

Merci pour ces réflexions!

Marie-Michèle Couture

Sur la vitrine Projets Verts

Commentaires les plus récents

Le réemploi des matériaux
Le réemploi des matériaux
Des panneaux de gypse qui...
Des panneaux de gypse qui...
Brille le soleil dans votre...
Mini téléréalité des eaux...
Les coûts réels des écoquartiers

Éco411

Le répertoire des professionnels de la construction verte au Québec

Espaces verts