10 janvier 2012

Croyez-moi, l’essor de la construction durable ne cesse de s’accélérer. L’année qui vient de s’achever en aura d’ailleurs été une des plus dynamiques. Ce n’est pas parce qu’on n’entend pas parler du changement que celui-ci ne se produit pas, loin de là!

En voici d’ailleurs un bel exemple avec la popularité de la certification LEED qui ne cesse d’augmenter au Québec. En 2011, c’est une trentaine de projets qui auront été certifiés. Mais mieux encore, une centaine de projets se sont inscrits au Conseil du bâtiment durable du Canada (CBDCa) l’an dernier en vue de passer à travers le processus de certification. À l’heure actuelle, le Québec compte donc ainsi plus de 80 bâtiments certifiés LEED et environ 470 autres projets inscrits au CBDCa pouvant aussi obtenir à leur tour la certification. Voilà un exemple concret qui prouve que l’intérêt ne cesse de s’accroître. Il faut savoir qu’il y a deux ans seulement, une trentaine de bâtiments avait obtenu une certification et un peu de moins de 300 projets étaient inscrits. D’ailleurs, le CBDCa met à votre disposition un tableau présentant tous les projets canadiens que je vous invite à consulter.

Je ne le répéterai jamais assez, mais une certification comme LEED est l’un des meilleurs véhicules pour montrer le potentiel et la faisabilité d’un bâtiment durable. Le tout s’avèrera encore plus vrai avec l’arrivée fort probable cette année de nouvelles certifications qui ne feront que repousser davantage les limites. Comme je vous en ai déjà parlé dans un billet précédent, la certification Living Building Challenge risque de devenir un incontournable dans un avenir rapproché pour quiconque désire repousser les limites en matière de construction durable.

Tout ça est bien beau mais savez-vous ce qu’il y a de mieux encore? C’est que nous ne sommes qu’au début et le meilleur reste encore à venir. Il suffit simplement de vouloir encore un peu plus!

Ajouter un commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

CAPTCHA

Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage.
CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.

Commentaires

Soumis par Audrey le 2012-10-11

Bonjour,

Je m'intéresse au secteur de la construction au Québec, notamment en construction durable, et j'ai quelques questions à vous poser à ce sujet.

1) Connaissez-vous la propotion (%) des architectes québécois qui travaillent dans le secteur de la construction durable? (certification LEED, EnerGuide, ou autre certification)
Et la proportion des ingénieurs?
2) Quel est le profil de ces architectes? (petites entreprises, grosses entreprises...)?
2) Sont-ils habilités à utiliser des logiciels de simulation thermique complexes pour réaliser l'étude thermique nécessaire pour l'obtention de la certification LEED?
3) Pour revenir au secteur de la construction (uniquement réglementaire), y a-t-il beaucoup d'architectes qui optent pour la méthode de performance énergétique (qui amène à la production d'une étude thermique)?
Même question pour les ingénieurs.
4) Si oui, l'architecte est-il habilité à utiliser un logiciel de simulation thermique complexe? (en d'autres termes, peut-il générer l'étude thermique sans l'aide d'une firme d'ingénierie conseil)
5) Si oui, l'architecte doit-il signer l'étude thermique produite?
5) Quels sont les logiciels de simulation thermique utilisés au Québec? Par les architectes et/ou les ingénieurs?

Merci d'avance pour vos réponses qui me seront très utiles,

Bien cordialement,

Audrey

Soumis par Louis-Philip Bolduc le 2012-10-18

Bonjour,

Il s'agit de questions très intéressantes pour lesquelles je dois avouer ne pas avoir toutes les réponses si facilement!

Cependant, je vous invite à écrire dès que vous en aurez une chance à la Section du Québec du CBDCa et de là, nous pourrons mieux vous guider.

L'adresse courriel de la Section est info@batimentdurable.ca

Au plaisir,

Louis-Philip Bolduc

Sur la vitrine Projets Verts

Commentaires les plus récents

Le réemploi des matériaux
Le réemploi des matériaux
Des panneaux de gypse qui...
Des panneaux de gypse qui...
Brille le soleil dans votre...
Mini téléréalité des eaux...
Les coûts réels des écoquartiers

Éco411

Le répertoire des professionnels de la construction verte au Québec

Espaces verts