5 mars 2012
Les poutres et colonnes de bois lamellé-collé de Chantiers Chibougamau. Photo Chantiers Chibougamau.

La compagnie du Nord-du-Québec va offrir aux constructeurs des produits forestiers avec une étiquette environnementale. Entrevue avec le porte-parole, Frédéric Verreault. 

Emmanuelle Walter - Écohabitation : Réaliser l’analyse du cycle de vie des matériaux de construction en bois, et l’afficher : c’est le défi que se sont lancé Chantiers Chibougamau et sa société sœur, Nordic Structures Bois, avec l’appui du Ministère du Développement économique, de l'Innovation et de l'Exportation, et du Centre interuniversitaire de recherche sur le cycle de vie des produits, procédés et services (CIRAIG). Le porte-parole de l’entreprise explique la démarche à Écohabitation.

 


Frédéric Verreault, porte-parole de Chantiers Chibougamau et Nordic Structures Bois. Photo FV.

Comment est venue l’idée d’étiqueter les poutres, colonnes et panneaux de bois que vous fabriquez?

Frédéric Verreault – En nous inspirant de ce qui se fait en Europe, nous avons d’abord fait réaliser l’analyse de cycle de vie (ACV) de notre poutre en bois lamellé-collé, un produit extrêmement performant qui peut remplacer les éléments d’acier et de béton dans un bâtiment (voir ci-dessous). Il s’agissait d’évaluer le coût environnemental du produit. Le chercheur est parti de zéro et a travaillé à un niveau de détails inouï, en allant jusqu’à quantifier la consommation de carburants des véhicules de chantier. Résultat : notre poutre est deux fois plus performante au plan environnemental que son équivalent en Europe! Les raisons sont simples : la pièce de bois est sciée puis reconstituée sur le même site, sans transports; le recours à l’hydroélectricité est moins polluant que d’autres sources d’énergie; nous utilisons les résidus du sciage pour chauffer nos bâtiments et sécher notre bois, etc. On a eu envie d’aller plus loin sur cette voie-là. Pour nous, l’ACV, c’est la démarche la plus rigoureuse et la plus indiscutable pour évaluer notre impact sur l’environnement.

Et maintenant, vous voulez passer à l’étiquetage environnemental de vos produits. Les constructeurs pourront donc connaître l’impact de ce qu’ils achètent.

F.V. - Oui, c’est la deuxième étape. Pour lire la suite de l'entrevue sur le bois certifié 

 

 

Crédit Photo Chantiers Chibougamau. 

Bois

Ajouter un commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

CAPTCHA

Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage.
CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.

Commentaires les plus récents

Le réemploi des matériaux
Le réemploi des matériaux
Des panneaux de gypse qui...
Des panneaux de gypse qui...
Brille le soleil dans votre...
Mini téléréalité des eaux...
Les coûts réels des écoquartiers

Sur la vitrine Projets Verts

Dans le réseau Contech

Livre blanc

Livre blanc : BIM trucs et astuces Téléchargez gratuitement BIM trucs et astuces

Webinaire

Webinaire : Les appuis financiers en efficacité énergétiqueLes appuis financiers en efficacité énergétique
20 août 2019 de 13 h à 14 h