L’Eco-Machine est un système de purification d’eau conçu pour traiter, sans additif chimique, les eaux usées. Le fonctionnement du système est basé sur des processus observables dans un environnement naturel. On attribue l’appellation d’Eco-Machine au biologiste américain John Todd. D’autres systèmes similaires, avec des appellations plus ou moins semblables, sont aussi offerts sur le marché.

Le système de traitement développé par John Todd au cours des années 90 est composé d’une première étape de décantation anaérobique, suivi de bassins qui servent à réguler le débit d’approvisionnement vers les étapes d’assainissement subséquentes, notamment les réservoirs aérobiques. Ensuite, la purification additionnelle de l’eau est effectuée à l’aide de bassins de filtration contenant des plantes et autres organismes vivants. En fin de cycle, on retrouve des marais artificiels généralement construits à l’extérieur.

Ce type de système est basé sur l’effet de végétaux et d’espèces microbiennes à l’intérieur de zones de traitement distinctes. Plusieurs types d’espèces sont présents dans le système : algues microscopiques, champignons, bactéries, protozoaires, zooplancton, escargots, palourdes et poissons.

L’Eco-Machine est notamment installée au Omega Center for Sustainable Living, situé à Rhinebeck dans l’état de New York. Le site Internet dédié à l’Eco-Machine fait aussi état d’un grand projet en Afrique du Sud, mais aussi en Chine, en Allemagne et ailleurs aux États-Unis.

 

Source : http://toddecological.com/

Concours- Gagner une formation Contech

Rechercher dans le wiki

Sur la vitrine Projets Verts

Éco411

Le répertoire des professionnels de la construction verte au Québec

Espaces verts