Le verre électrochromique est un verre dynamique, qui a la propriété de changer de couleur de manière réversible lorsqu’une charge électrique y est appliquée. Dans ce cas, on parle d’une teinte électronique, variable, qui permet notamment d’éviter les gains excessifs de chaleur interne.

 Cette nanotechnologie fonctionne par l’empilement de couches de céramiques très minces sur l’un des côtés du vitrage. Lorsque le verre est soumis à un courant électrique à très basse tension, sa teinte s’assombrit parce qu’il y a transfert d’ions et d’électrons (de lithium par exemple) d’une couche à l’autre. Pour rétablir la transparence initiale, la polarité de la tension est inversée et les ions et électrons retournent à leur film de céramique d’origine.

Rechercher dans le wiki

Sur la vitrine Projets Verts

Éco411

Le répertoire des professionnels de la construction verte au Québec

Espaces verts