4 avril 2019
Énergie solaire : partenariat entre l’UdeS et un institut marocain

L’Université de Sherbrooke (UdeS) et l’Institut de Recherche Solaire et Énergie Nouvelles (IRESEN) collaboreront au développement de solutions éconergétiques innovantes.

Ce partenariat permettra de combiner l’expertise de l’UdeS dans le domaine de l’énergie solaire en contexte nordique à celle de l’IRESEN en climat méditerranéen et atlantique. Il vise plus spécifiquement le développement d’une plateforme collaborative sur la production d’énergie par l’entremise de solutions photovoltaïques et thermiques, ainsi que leur intégration à différentes formes de réseaux ou solutions de stockage.

L’UdeS indique que cette entente de collaboration internationale renforcera la contribution active des acteurs québécois et marocains par la mobilité active des étudiants-chercheurs et des professeurs travaillant sur des activités et projets collaboratifs. Elle note que les parties favoriseront en outre l’accueil et l’encadrement de stagiaires des programmes d’enseignement et d’étudiants en cotutelle de thèse.

Parc solaire d’avant-garde

L’institution sherbrookoise, soulignons-le, est à déployer le plus grand parc solaire consacré à la recherche appliquée au Canada. D’une puissance totale de près d’un mégawatt – environ 15 % de la pointe de consommation du Campus principal de l’UdeS – et grâce à son très haut niveau d’instrumentation, il servira à valider les futures technologies de production et de stockage associées aux énergies renouvelables, notamment en climat froid.