Section du Québec du CBDCa
CHRONIQUE SUR LES ÉCOMATÉRIAUX

Consulter toutes les chroniques de
Éco Entreprises Québec


Ils n’ont pas encore intégré le milieu du travail qu’ils impressionnent déjà par leur créativité et leur désir de proposer des approches ancrées dans le développement durable : dans le cadre de leur projet final, des finissants de l’École de design industriel de l’Université de Montréal, sous la supervision de chercheurs du Groupe de recherche en aménagement et design (GRAD), ont travaillé sur des projets d’aménagement urbain. Ces projets ont également été déposés au prestigieux concours international Red Dot Award.

Déjà, ces étudiants nous font rêver de voir un jour leurs projets, capitalisant sur des écomatériaux, se concrétiser dans nos villes. Soucieuse de valoriser l’utilisation de matières issues de la collecte sélective tels le plastique et le verre recyclé, Éco Entreprises Québec (ÉEQ) a eu le privilège de les épauler par le biais de transferts d’informations et de maillage, notamment avec la Chaire SAQ de valorisation du verre dans les matériaux de l’Université de Sherbrooke.

Les écomatériaux offrent des possibilités multiples, comme en témoignent les trois concepts présentés ici. Ces derniers sont vraiment inspirants et pourraient très bien avoir leur place dans une ville intelligente valorisant la mixité des activités dans les projets urbains :

Regard sur trois concepts

Le projet Atoll

Le projet Atoll - Conception par Antoine Croteau-Benoît, direction par Tatjana Leblanc

Le projet Atoll est un système modulaire permettant d’aménager l’espace public, tout en proposant une solution aux îlots de chaleur par l’introduction de l’eau et de la végétation comme régulateurs thermiques. Le concept facilite aussi l’irrigation et l’infiltration des eaux pluviales et permet l’appropriation de l’espace viable par l’incorporation de mobiliers polyvalents. Ce projet intègre des matériaux recyclés tels que le plastique, le paillis de verre et la poudre de verre en ajout cimentaire, ainsi que le verre cellulaire (sorte de pierre ponce issue de la poudre de verre chauffée à haute température).

 

Le projet Sidewalk

Le projet Sidewalk - Conception par Thomas Ho & Karine Hammarrenger, direction par Tatjana Leblanc

Le projet Sidewalk, lui, est un système de construction de trottoirs urbains permettant d’accéder aux services souterrains et aux câblages, sans démolition, pour réparer ou moderniser les infrastructures. Ce projet utilise de la poudre de verre en ajout cimentaire pour créer un matériau imperméable, résistant aux chocs et aux sels de déglaçage, tout en offrant une bonne résistance aux cycles gel-dégel. Le concept intègre également du verre cellulaire comme matériau de remplacement pour le remblai.

 

Le projet Peninsula

Le projet Peninsula - Conception par Tara Harb & Jean-Benoît Clermont, direction par Tatjana Leblanc

De son côté, le projet Peninsula est un audacieux système de quais flottants en béton, léger et non intrusif, qui améliore l’accès aux berges et aux cours d’eau. Différentes configurations permettent une variété d’usages, comme des passerelles à des fins récréatives et des jardins flottants. Ce système utilise également de la poudre de verre recyclé comme ajout cimentaire. L’excellence de ce projet a d’ailleurs été reconnue lors de la remise de prix Red Dot Award 2017 dans la catégorie Best of the best.


Geneviève Dionne

Par Geneviève Dionne
directrice, Écoconception et économie circulaire
Éco Entreprises Québec

Ajouter un commentaire

  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

CAPTCHA

Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage.
CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.

Sur la vitrine Projets Verts