Boma Québec
CHRONIQUE SUR LA GESTION IMMOBILIÈRE

Consulter toutes les
chroniques de BOMA Québec


Le programme de certification environnementale pour immeubles existants BOMA BEST a beau être le plus répandu au Canada, mais dans la tête des occupants, la distinction entre les différentes certifications est floue. Voilà pourquoi le 22 avril prochain, BOMA Québec s’associe au Jour de la Terre et organise une grande campagne provinciale de sensibilisation. 

L’un des objectifs est de démontrer aux locataires que dans un immeuble certifié BOMA BEST, c’est tous les jours le Jour de la Terre ! Mais, le but est aussi de leur expliquer quels sont les réels avantages de BOMA BEST pour eux.  

L’activité se déroulera entre 11 h 30 et 13 h 30 dans les halls d’entrée d’une quarantaine d’immeubles certifiés à travers le Québec. De Sherbrooke à Drummondville et à Trois-Rivières, en passant par la Rive-Sud et la Rive-Nord, et bien sûr Montréal, des équipes de gestion installeront des kiosques d’information pour accueillir les occupants de leur immeuble et répondre à leurs questions. 

Gestion des aspects matériels et immatériels 

Jean-Michel Champagne est spécialiste en environnement chez SNC-Lavalin O&M et membre du comité Gestion technique intégrée de BOMA Québec. Pour lui, la certification BOMA BEST est la preuve que le gestionnaire travaille pour les occupants. 

« Lorsqu’une équipe de gestion fait certifier un immeuble BOMA BEST, dit-il, elle s’investit dans le bien-être de ses occupants, car elle s’engage à gérer de façon exemplaire les aspects matériels et immatériels du bâtiment. » Les occupants ne le réalisent peut-être pas, mais les aspects immatériels ont tout un impact sur leur qualité de vie au travail. 

Les études le démontrent : un bâtiment vert  est un immeuble plus confortable, dans lequel les occupants sont plus productifs, plus en santé, plus heureux et moins stressés. Pourquoi ? L’un des plus importants avantages de travailler dans un immeuble BOMA BEST est la qualité supérieure de l’environnement intérieur et donc le confort – meilleure qualité de l’air, confort thermique accru, meilleure filtration de l’air pour éliminer les poussières et les moisissures, verdissement des espaces communs, et bien plus. 

Certification souple et englobante

Il n’est pas surprenant que les locataires soient un peu confus. Les programmes de certification sont nombreux, mais selon Jean-Michel Champagne, souvent, ils sont aussi très spécialisés. Par exemple, le programme LEED est très pointu au niveau de la consommation énergétique ; Ici on recycle de Recyc-Quebec, cible la gestion des déchets ; Carboneutre vise l’émission nette zéro de GES ; tandis que la certification ÉCOresponsable se préoccupe du développement durable. 

BOMA BEST est plutôt un programme qui englobe plusieurs de ces paramètres et qui s’intéresse au milieu de vie d’un immeuble commercial. L’influence du programme, indique le spécialiste de SNC-Lavalin O&M, est profonde et les gestionnaires d’immeubles certifiés construisent leur façon de travailler quotidienne en fonction des critères de BOMA BEST

Par exemple, dans le cas d’un nouvel immeuble construit selon des normes environnementales modernes, « il est certain que le gestionnaire de cet immeuble aura moins de travail à faire au début pour avoir un bon résultat, dit-il, mais il ne pourra pas s’asseoir dans un bâtiment neuf et espérer avoir une bonne cote indéfiniment. Il y a du travail physique et du travail de terrain à faire, en relation avec le locataire, pour s’assurer que le programme fonctionne. » BOMA BEST reflète donc une façon de gérer. 

Au-delà de la santé et du confort, la fierté !

Comme l’a démontré l’étude British Columbia Building Performance Study, comparativement aux immeubles non certifiés, un immeuble certifié BOMA BEST est un immeuble plus performant qui en moyenne :

 

  • diminue de 25 % la consommation énergétique ;
  • réduit de 30 % l’utilisation de l’eau ;
  • détourne des sites d’enfouissement 8 % de plus des déchets. 

 

Notre conscience sociale collective évolue. Le respect de l’environnement est de plus en plus intégré à nos valeurs personnelles. Par des gestes simples tels qu’organiser le recyclage, diminuer l’utilisation de matières dangereuses, réduire la consommation d’eau et d’énergie, ou encourager le transport actif, les gestionnaires permettent aux occupants de poursuivre leurs habitudes de vie écologiques au travail. 

Dans un immeuble certifié BOMA BEST, les locataires ne sont pas de simples observateurs. Ils sont parties prenantes au succès du programme et avec l’équipe de gestion, ils assurent que dans leur immeuble, c’est tous les jours, le Jour de la Terre


Par Marie-Claude Cabana, directrice des communications de BOMA Québec

Ajouter un commentaire

  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

CAPTCHA

Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage.
CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.