Voir vert est la seule publication entièrement dédiée au bâtiment durableau Québec. Depuis 2008, le magazine met en lumière les meilleures pratiques de conception, de construction et d'exploitation des immeubles.

 

Pour s’abonner : 514 856-6600 ou 1 866 669-7326 ou Constructo.ca

Conjuguer le passé au futur durable

La transformation durable de notre environnement bâti s’appuie au premier chef sur la multiplication de nouvelles constructions toujours plus performantes. Mais il reste que la revitalisation d’immeubles d’une autre époque y contribue également, bien qu’à moins grande échelle évidemment.

Ces réalisations méritent d’autant plus d’être soulignées à grands traits parce qu’elles s’articulent généralement autour du recyclage de bâtiments industriels vétustes appelés, dans bien des cas, à tomber tôt ou tard sous le pic des démolisseurs. Et parce que la requalification de tels immeubles traînant plus souvent qu’autrement un lourd passif environnemental est loin d’être une mince tâche.

Sols contaminés, matériaux toxiques, limitations imposées par une trame structurale existante… Chaque projet de requalification s’accompagne de son lot de défis particuliers à relever, sans compter que des embûches surgissant en cours de route peuvent vite faire tourner l’aventure au cauchemar.

Mais le jeu en vaut certes la chandelle. En témoigne le Locoshop Angus, dont la transformation en édifice de bureaux dans la seconde moitié des années 1990 a donné le ton au développement d’un parc d’affaires logeant à l’adresse du développement durable sur une friche industrielle montréalaise. Une démarche qui se poursuit de plus belle aujourd’hui avec le déploiement d’un écoquartier mixte sur ce vaste site autrefois occupé par les ateliers du Canadien Pacifique dans le quartier Rosemont.

Toujours dans la métropole, la transformation durable de l’édifice Wilder en haut lieu de la danse au centre-ville est une autre illustration probante. Tout comme celle de l’ensemble résidentiel Station 1, issu de la métamorphose d’une vieille station électrique dans l’arrondissement de Mercier-Hochelaga-Maisonneuve. Ou encore celle du Bâtiment 7, ce projet communautaire qui s’est traduit par le recyclage d’un ancien atelier ferroviaire du quartier Pointe-Saint-Charles en un lieu regroupant des ateliers collaboratifs et une microbrasserie, pour ne citer que ces fonctions.

 

C’est sans oublier le nouveau siège social de Lemay, dans le Sud-Ouest, pour citer ce dernier exemple, démontrant qu’il est possible de conjuguer le passé au futur durable. Fruit de la conversion d’un immeuble industriel délabré, il se positionne aujourd’hui à l’avant-garde de la décarbonisation des bâtiments en sol québécois.

C’est dire.

Bonne lecture !

Anik Girard
Directrice générale et éditrice

Sommaire

BILLET
Conjuguer le passé au futur durable

ÉCHOS
Ici et là dans l’industrie

DURABILITÉ ÉVOLUÉE
Le nouveau siège social haute performance d’Eddyfi Technologies à Québec

ÉQUATION ÉCONERGÉTIQUE
L’enveloppe vue sous l’angle du bâtiment à faible consommation énergétique

RÉTROACTION GAGNANTE
Engranger les économies d’énergie récurrentes au moyen du recommissioning

HORIZONS INNOVANTS
Une vitrine sur les applications innovantes de l’aluminium dans le design des bâtiments

RECHERCHES AVANCÉES
Le CIRCERB poursuit ses recherches pour écologiser le bâtiment par l’utilisation du bois

INFLUENCE DURABLE
Quand un investisseur immobilier contribue à orienter des projets dans une perspective durable

INNOVATION
Un système de fenestration répondant aux exigences de la norme Passivhaus allemande

Édition : Hiver 2019
Directrice générale et éditrice : Anik Girard
Rédacteur en chef délégué : Rénald Fortier
Collaborateurs : Michel Bouchard, Jean Garon, Benoit Poirier, Marie-Ève Sirois
Correcteur : Denis Dionne
Conception graphique et responsable de la production : René-Claude Senécal
Photographe de la couverture : David Boyer

 

Pour consulter toutes nos publications ou autre information, visitez le GroupeConstructo.com

Sur la vitrine Projets Verts