Par Rénald Fortier
7 octobre 2018
Nouvelle avancée éconergétique au siège social de Lemay

Lemay pousse encore plus avant la conversion éconergétique du bâtiment qui loge les bureaux de son siège social dans le Sud-Ouest de Montréal.

Il faut savoir que le Phénix, comme est à juste titre désigné le siège social de Lemay, est issu de la revitalisation et de la transformation d’un immeuble industriel désaffecté datant des années 50. Et qu’il se positionne aujourd’hui à l’avant-garde du développement durable, tant sur le plan de sa performance environnementale que sur celui du bien-être de ses occupants.

Conçu et réalisé à ce jour avec l’obtention d’une certification LEED Canada-NC Platine comme point de mire, le projet poursuit maintenant deux autres objectifs attestant d’une durabilité exemplaire : l’atteinte d’une consommation énergétique nette zéro et d’une empreinte carbone zéro.

C’est pourquoi Lemay s’engage dans la mise en œuvre d’une nouvelle phase de conversion éconergétique à ses installations du 3500, rue Saint-Jacques. Bénéficiant d’un appui financier d’un million de dollars du gouvernement fédéral, elle se traduira par l’intégration de technologies mettant à profit l’énergie solaire, le stockage d’énergie ainsi que des contrôles avancés pour permettre l’optimisation des systèmes de chauffage, de ventilation, de climatisation et d’éclairage.

Stratégies avancées

« Nous procéderons à l’ajout de panneaux solaires photovoltaïques (PV) en toiture et sur deux murs extérieurs, en combinaison dans ce cas avec un mur solaire thermique, précise Hugo Lafrance, directeur, Stratégies durables chez Lemay. Le stockage énergétique, lui, se déclinera à la fois sur les plans thermique et électrique [énergie produite par les capteurs solaires].

« Dans le cas des contrôles, poursuit cet expert en bâtiment durable, il s’agira d’intégrer deux nouveaux logiciels. L’un servira à gérer l’équilibre entre la production, la consommation et le stockage d’énergie ; l’autre à détecter les fautes et à aviser des anomalies qui pourraient survenir. »

Ce projet visant à conférer au Phénix une consommation énergétique annuelle nulle sera réalisé en collaboration avec trois partenaires principaux, soit Groupe Mach, Martin Roy et associés ainsi qu’ELEMA. 

L’annonce du soutien financier du gouvernement fédéral aura été l’occasion pour le ministre Marc Garneau de visiter le Phénix en compagnie du président Lemay, Louis T. Lemay.  -  Photo de Lemay

Lemay entend ainsi faire de son siège social une véritable vitrine sur l’intégration de solutions permettant de lutter contre les changements climatiques. Louis T. Lemay, président de la firme, indique que l’objectif était de démontrer, en réalisant le Phénix, « qu’il est possible de concevoir des projets immobiliers nets positifs dans un cadre financier standard au Canada », tout en ajoutant que Lemay souhaite se poser comme « une source d’inspiration pour d’autres projets de rénovation majeure ou de construction en les incitant à dépasser la cible d’un bâtiment carbone zéro et ainsi à avoir un impact positif sur leur communauté ».

Sur la vitrine Projets Verts