16 janvier 2019
Photo de Laurent Canigiani

La Grande rencontre Contech Le bâtiment en mode transition énergétique aura réuni plus de 100 participants, le 24 janvier, au Double Tree by Hilton Montréal. Retour sur un franc succès.

Les gestionnaires immobiliers, professionnels de l’architecture et de l’ingénierie, spécialistes de l’efficacité énergétique et autres acteurs de l’industrie présents auront pu profiter de l’occasion de se pencher sur les enjeux et les défis que pose la décarbonisation des immeubles institutionnels, commerciaux et multirésidentiels au Québec. Et, dans cette même foulée, sur les solutions permettant de réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES) de ces bâtiments.

Le déroulement de cette grande journée d’échange et de réseautage en image :

Photo de Laurent Canigiani

Après le mot d’ouverture prononcé par Bruno Turcotte, président de BOMA Québec, Stéphan Gagnon, coordonnateur du services d’accompagnement en efficacité énergétique, Direction des partenariats stratégies de Transition énergétique Québec, a mis en relief les mesures visant plus particulièrement le bâtiment dans le premier Plan directeur du Québec en transition, innovation et efficacité énergtiques.

Photo de Laurent Canigiani

Michel Fournier, chargé de projet, Secteur institutionnel et municipal chez Transition énergétique Québec a enchaîné sur le thème de l’exemplarité de l’État en matière de  transition, d’innovation et d’efficacité énergétiques.


Photo de Laurent Canigiani

Sophie Lalonde, directrice du Service de la gestion et de la planification immobilière à la Ville de Montréal, a suivi en présentant la démarche de décarbonisation qui sera menée au sein du parc immobilier municipal de la métropole au cours des prochaines années.


Photo de Laurent Canigiani

Geneviève Gauthier, responsable du volet Énergie au sein du comité Gestion technique intégrée de BOMA Québec, et Mario Poirier, président sortant de l’organisme, ont ensuite présenté le Défi énergie en immobilier, cette compétition conviviale visant à inciter les acteurs de l’industrie immobilière à réduire leur consommation d’énergie et, du coup, leurs émissions de GES.


Photo de Laurent Canigiani

La dernière conférence au programme de la matinée aura permis de mettre en lumière les appuis financiers disponibles en efficacité énergétique et l’importance d’en tirer pleinement profit. Animée par Christian Lemieux, chargé de projet en efficacité énergétique chez Econoler, elle réunissait André Labonté, responsable des relations d’affaires avec les partenaires professionnels, direction Services et ventes – clientèle d’affaires, Hydro-Québec Distribution; Marie Lynne Tremblay, directrice adjointe, Division des bâtiments et de l’industrie, Office de l’efficacité énergétique; Vincent Pouliot, chef de service, Marché du carbone et efficacité énergétique, Énergir; et Nadia Lalancette, coordonnatrice, programme ÉcoPerformance, Transition énergétique Québec.


Photo de Laurent Canigiani

Retour du dîner réseautage avec la tenue d’un panel portant sur les enjeux et les défis liés à l’optimisation éconergétique des bâtiments existants. Animé par Rénald Fortier, responsable des contenus de Voir vert, il mettait en présence Jerome Conraud, directeur – Énergie, Université McGill; Nicolas Lemire, président, Pageau Morel; Steve Poulin, directeur, Direction de la coordination et du soutien en exploitation des immeubles, Société québécoise des infrastructures; et François Dussault, vice-président, Infrastructures énergétiques, Énergère.


Photo de Laurent Canigiani

La conférence suivante portait sur les économies pouvant être réalisées en intégrant la gestion de l’énergie à la gestion immobilière. Elle était présentée conjointement par Martin Bazinet, vice-président, Énergie et ingénierie chez ENGIE Services, et Andrée De Serres, titulaire de la Chaire Ivanhoé Cambridge d’immobilier ESG UQAM.


Photo de Laurent Canigiani

La conception intégrée au service de l’innovation en efficacité énergétique. Voilà la thématique autour de laquelle se sont ensuite articulées les discussions lors de la tenue d’un panel réunissant l’animatrice Anik Shooner, vice-présidente de l’Association des Architectes en pratique privée du Québec (AAPQ), Normand Hudon, associé de Coarchitecture, Véronique Beaudoin, coordonnatrice aux investissements – Ressources matérielles de la Commission scolaire de la Seigneurie-des-Mille-Îles, et Martin Roy, président de Martin Roy et associés.


Photo de Laurent Canigiani

La dernière conférence au menu avant que le mot de clôture ne soit prononcé par Josée Chiasson, directrice de la Mise en valeur des pôles économiques à la Ville de Montréal, portait sur l’intégration des énergies propres et renouvelables. Elle était présentée par Frédéric Genest, ingénieur de recherche à CanmetÉNERGIE, et Maxime Boisclair, directeur du développement durable chez GBi.

Rappelons que la Grande rencontre Contech Le bâtiment en mode transition énergétique a été présentée en partenariat avec Hydro-Québec, Le Défi énergie en immobilier de BOMA Québec et la Ville de Montréal. Elle a également bénéficié de la collaboration des partenaires de diffusion suivants : l’Ordre des architectes du Québec, l’AAPPQ, l’Association des firmes de génie conseil – Québec, l’ASHRAE Montréal, le Conseil du bâtiment durable du Canada – Québec et la Corporation des entrepreneurs généraux du Québec.

 

 

 

Prochain rendez-vous : la Grande rencontre BIM et PCI : modéliser le changement, qui se déroulera le 28 février prochain au Double Tree by Hilton Montréal.

 

 Source : Contech bâtiment

Sur la vitrine Projets Verts