16 mars 2017
Un agrandissement durable pour le CHU Sainte-Justine

Le Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine, à Montréal, dispose de nouvelles installations logeant à l’enseigne du bâtiment durable.

Conçu par le consortium Menkès Shooner Dagenais LeTourneux Architectes et Provencher_Roy, le projet d’agrandissement et de modernisation de l’institution s’est traduit par la construction d’installations totalisant 130 000 mètres carrés. Livrées à l’automne 2016, celles-ci incluent un bâtiment pour les unités spécialisées, un centre de recherche, une nouvelle centrale thermique et un stationnement comptant quatre niveaux souterrains.

Le projet a pris forme à l’ouest de l’hôpital existant, auquel il est relié par des passerelles et passages souterrains. Implanté tout près du périmètre protégé du mont Royal, la relation avec la montagne a inspiré la démarche des architectes afin de créer un environnement sain.

CHU Sainte-Justine - Photo de Stéphane Brügger

 

C’est ainsi que l’aménagement a privilégié des couleurs et des éléments inspirés de végétaux et d’animaux de la forêt boréale, une organisation spatiale permettant à la nature d’entrer ainsi que des espaces publics de déambulation et des parcours végétalisés qui réunissent le bâtiment existant au nouveau.

De nombreuses mesures durables ont été intégrées au design de ce projet visant une certification LEED-NC Argent. Comme la végétalisation d’une partie des toits ou la mise en place d’un plan de durabilité tenant compte de la durée de vie du bâtiment et de l’entretien des éléments de son enveloppe, pour ne citer que ces exemples.

Outre Provencher_Roy I Menkès Shooner Dagenais LeTourneux Architectes, l’équipe de projet réunissait SNC-Lavalin (ingénierie et construction) et NIP Paysage (architecture de paysage).

Source : V2com

 

Sur la vitrine Projets Verts

Éco411

Espaces verts