Les poutres, colonnes et arches structurales de bois lamellé-collé sont constituées de lamelles de bois (2x3 à 2x12), rabotées, préjointées, et ensuite collées les unes aux autres à l’aide d’adhésifs hydrofuges. La finition qu’on lui confère peut varier du simple rabotage au sablage fin. Cette composition offre une stabilité structurale plus grande que celle du gros bois d’œuvre. De plus, le lamellé-collé permet d’exploiter des essences moins nobles de par la petite dimension des lamelles. Au Québec, le bois lamellé-collé fabriqué à partir de bois FSC est disponible chez la plupart des manufacturiers.

Le matériau bois présente quelques avantages à noter sur le plan du développement durable. À résistance égale par rapport à d’autres matériaux, le bois est plus léger et affiche le meilleur comportement face au feu. De plus, tout dépendant des sources, on rapporte que l’utilisation d’un mètre cube de bois au détriment de l’acier ou du béton, permet de séquestrer entre 0.9 et 1,1 tonne de CO2. Notons aussi que le bois est un matériau peu conducteur, ce qui permet de limiter les ponts thermiques.

Cecobois : http://www.cecobois.com/

Nordic Bois d’ingénierie : http://www.chibou.com/

Bureau de promotion des produits du bois du Québec (QWEB) : http://www.quebecwoodexport.com/fr/

Rechercher dans le wiki

Sur la vitrine Projets Verts

Éco411

Espaces verts