27 mars 2015
Un nouvel outil vient d'être lancé afin de faciliter la réappropriation citoyenne des terrains vacants de Montréal : la plateforme collaborative Lande. © Ville de Montréal

Un nouvel outil vient d'être lancé afin de faciliter la réappropriation citoyenne des terrains vacants de Montréal : la plateforme collaborative Lande.

Selon les données de 2010 de la Ville, il existe 25 km2 de terrains vacants à Montréal. À l’aide de sa nouvelle plateforme collaborative, Lande met en contact les citoyens et organismes qui souhaitent entreprendre une démarche de réappropriation d’un terrain vacant, qu’il soit public ou privé. Ceux-ci  pourront bénéficier d’un support pour les questions quant à la réglementation en vigueur sur leur terrain, la négociation avec le propriétaire et la communication autour de leur projet. L’objectif de l’organisme à but non lucratif est de réduire les obstacles que rencontrent les groupes citoyens dans leurs projets.

Lande s’inscrit dans un mouvement nord-américain de réappropriation citoyenne des terrains vacants et d’amélioration de la qualité de vie dans les quartiers centraux. L’organisme s’inspire d’initiatives semblables qui ont vu le jour à New York (596 Acres), à Philadelphie (Grounded in Philly) et à Los Angeles (LA Open Acres). 

Ajouter un commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

CAPTCHA

Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage.
CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.

Sur la vitrine Projets Verts