12 juillet 2017
Retour sur la 3e édition de l’école professionnelle CIRCERB

La Chaire industrielle de recherche du CRSNG sur la construction écoresponsable en bois (CIRCERB) tenait récemment la 3e édition de son école professionnelle à l’Université Laval, à Québec. Cette journée bien remplie s’articulait autour de trois activités : un atelier de transfert de connaissances, une conférence invitée et un atelier d’idéation de la recherche.

L’atelier de transfert thématique proposait sept cellules thématiques autour des axes de recherche de la CIRCERB, soit la conception intégrée, l’écoconception, les matériaux, les systèmes constructifs, la logistique, la durabilité et l’efficacité énergétique.

En matière de conception intégrée, Philippe Charest a présenté des travaux d’exploration formelle et de mise en œuvre de structure en résille flexible en bois. Il s’agit d’un système constructif absent du Québec et proposant d’importants volumes de bâtiments libres de poteaux.

Deux étudiants à la maîtrise professionnelle en actuariat, Mohammed Amine Ennajeh et Anas Koubaa ont proposé une étude de l’analyse de risque des grands chantiers de construction en bois, ceci afin de lever le frein que peut représenter l’assurance chantier par méconnaissance des systèmes de la construction massive en bois.

Parmi les autres thèmes abordés, des étudiants à la maîtrise et au doctorat ont échangé avec les représentants de l’industrie sur la résistance sismique, les matériaux avancés biosourcés, l’ingénierie de la protection incendie, mais aussi les régimes d’appels d’offres publics au Québec et les avantages du mode de réalisation en conception-construction. Des sujets vastes reflétant la programmation de la CIRCERB.

Retour sur la 3e édition de l’école professionnelle CIRCERB - Photo de CIRCERB

Pierre De Coninck, professeur en design industriel à l’Université de Montréal, a présenté la pensée « design » aux représentants de la construction ainsi qu’aux professeurs et étudiants gradués de la CIRCERB. Les champs d’intérêt de recherche de Pierre de Coninck comprennent le design et le développement durable. Il a discuté la méthodologie du design, notamment l’approche systémique et la modélisation complexe avec l’auditoire.

Enfin, les professeurs impliqués dans la CIRCERB ont soumis aux représentants du milieu de la construction un porte-folio de 135 projets de recherche susceptibles de devenir la programmation de la CIRCERB pour son renouvellement à l’été 2018.  Bien que la programmation de la CIRCERB demeure toujours aussi large, les thèmes ont été légèrement remodelés pour assurer une certaine transversalité de ceux liés à la conception et à l’environnement.

La prochaine programmation de la CIRCERB devrait compter près de 65 projets de maîtrise et de doctorat.

Source : CIRCERB

Ajouter un commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

CAPTCHA

Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage.
CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.

Sur la vitrine Projets Verts

Éco411

Espaces verts

ÉcoFiches