22 janvier 2015

L'arrondissement de Rosemont–La Petite-Patrie a adopté un projet de règlement modifié obligeant l'installation d'un système de toiture composé d'une membrane écoénergétique de couleur blanche, et ce, pour les nouvelles constructions à toit plat seulement.

Cette mesure vise à promouvoir un développement urbain soucieux de l'environnement, en cohérence avec le virage vert entamé en 2011 par l'arrondissement.

« Cette réglementation s'inscrit dans la poursuite de nos efforts en matière de promotion du développement durable, de lutte aux îlots de chaleur et de contribution à la santé publique par l'amélioration de la qualité de l'air », explique le maire de Rosemont–La Petite-Patrie, François William Croteau.

Dans le cadre du processus de consultation publique, l'arrondissement a rencontré plusieurs groupes, notamment des couvreurs, des fournisseurs de matériaux ainsi que des représentants de l'Association des maîtres couvreurs du Québec. « Nos analyses et les échanges que nous avons eus avec de nombreux intervenants nous ont convaincus que c'est la voie à privilégier », précise-t-il.

Source : Ville de Montréal

Ajouter un commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

CAPTCHA

Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage.
CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.

Sur la vitrine Projets Verts

Éco411

Le répertoire des professionnels de la construction verte au Québec

Espaces verts