Par Rénald Fortier
5 avril 2018
Hydrotech fait sienne la transparence des matériaux de la construction durable e

Hydrotech fait sienne la transparence des matériaux de la construction durable en publiant, auprès du Groupe CSA, une déclaration environnementale de produit (DEP) pour sa membrane d’imperméabilisation MM6125.

La DEP, qui résulte d’une analyse de cycle de vie (ACV), s’impose de plus en plus comme outil de communication pour les fabricants du secteur de la construction. Synthétisant la performance environnementale d’un produit selon des normes internationales, ce document est notamment reconnu dans les systèmes de certification du bâtiment tels que LEED v4.

« En publiant une DEP pour notre membrane, nous visions à nous positionner à l’avant-garde de la transparence des matériaux et à aider les architectes à répondre aux nouvelles exigences du système d’évaluation LEED », indique Denis Gingras, directeur des ventes chez Hydrotech.

Enclenché à la fin de l’été 2017, le processus rigoureux menant à la réalisation de l’ACV et de la DEP d’Hydrotech a été mené par Groupe Agéco. Après avoir été validée par une tierce partie, Athena Sustainable Materials Institute, la DEP a été enregistrée au Groupe CSA il y a de cela quelques semaines.

Denis Gingras, directeur des ventes, et Marjolaine Auger, agronome, conseillère en toitures végétalisées chez Hydrotech - Photo : Hydrotech

La membrane MM6125 d’Hydrotech, soulignons-le, consiste en un bitume caoutchouté appliqué à chaud pour l’imperméabilisation des structures de béton et des toitures à membrane protégée. Elle peut être utilisée pour imperméabiliser des murs de fondation, dalles de propreté, stationnements, terrasses, fontaines, bassins d’eau, bacs de plantation, tunnels et toitures végétalisées.

« C’est une membrane fabriquée au Québec qui intègre 40 % de contenu recyclé postconsommation provenant des ménages québécois, précise Denis Gingras. C’est un produit qui est sur le marché depuis plus de 50 ans et qui favorise en outre des assemblages durables. »