Par Rénald Fortier
16 avril 2018
Durable, innovante, inédite… Voilà autant de qualificatifs pouvant être accolés

Durable, innovante, inédite… Voilà autant de qualificatifs pouvant être accolés à l’école primaire communautaire projetée au Technopôle Angus, à Montréal, pour l’horizon 2021.

Désignée sous l’appellation Ateliers éducatifs Angus, cette école sans nulle autre pareille verrait le jour au coeur de l’écoquartier que s’apprête à mettre en chantier la Société de développement Angus (SDA) dans la foulée de la seconde phase de développement du Technopôle. Ce projet de quelque 250 millions de dollars s’articulant autour de la mixité des fonctions et de la mixité sociale, rappelons-le, briguera une certification LEED v4 pour l’aménagement des quartiers, niveau Platine.

Si le projet devait aller de l'avant, l'école du Technopôle Angus serait également conçue et construite conformément aux exigences du système d'évaluation LEED, mais aussi de celles de la norme WELL. 

Bien accueillie par la communauté de Rosemont et Hochelaga lors d’une récente asssemblée publique, l’école autonome de quartier gratuite et sans examen d'entrée projetée par la SDA  accueillerait entre 350 et 400 élèves pour l’ensemble du parcours primaire. Arborant une architecture moderne logeant à l’enseigne du bâtiment durable, elle offrirait des espaces flexibles et adaptables en fonction de modes d’apprentissage collaboratifs, consultatifs ou productifs.

Au terme de l’assemblée publique, deux comités ont été mis sur pied pour poursuivre la marche vers la réalisation du projet de concert avec les citoyens, soit :

  • le comité Aménagement, qui accompagnera les architectes (Provencher_Roy) dans la conception des installations;
  • le comité L’École et sa communauté, qui verra à identifier les partenariats requis pour faire de ce lieu une réelle école communautaire.

Dans le but de permettre la réalisation de cette école dans le cadre d’un projet-pilote, la SDA mènera des représentations auprès des décideurs publics concernés pour obtenir un amendement à la Loi sur l’instruction publique. Elle vise une ouverture pour la rentrée 2021.

Source : SDA

Sur la vitrine Projets Verts