Centre d’interprétation et de sensibilisation à l’érosion - Image de Laurie Beau
Université de Montréal
2016

Les Îles-de-la-Madeleine sont particulièrement sensibles au phénomène de l’érosion. Menaçant l’approvisionnement en eau potable, les terrains privés, les habitats et les infrastructures, ce phénomène est principalement causé par des pressions naturelles, mais aussi par certaines pressions anthropiques.

Descriptif

La protection des dunes de sable est de première importance puisqu'elles protègent les bâtiments et les écosystèmes. L'étudiante a pu, à la suite de ses recherches et à une visite du territoire, établir trois constats problématiques. Ceux-ci seront résolus par trois volets réunis dans un seul projet. D’abord, le Volet Actif regroupe les différents organismes répartis un peu partout sur les Îles, dans le but de maximiser le potentiel de productivité et de diffusion de leur message et d’augmenter la concertation entre les comités. Ensuite, le Volet Formatif où la formation « Écogestion des risques côtiers » présentement offerte au cégep des Îles, sera incluse au projet en offrant des espaces stimulants et adaptés pour les étudiants, les mettant en lien direct avec leur sujet d’étude. Troisièmement, le Volet Immersif prévoit l’aménagement d’un circuit de découvertes et de sensibilisation, transformant ainsi le projet en un point de départ vers un circuit extérieur entre terre et mer. Ce parcours permettra à la population souvent mal informée quant à l’ampleur du fléau, de bien saisir tous les enjeux entourant la problématique de l’érosion.

La réunion de ces trois volets crée donc un pôle de rencontres, d’échanges, de réflexions et d’innovations : un Centre d’interprétation et de sensibilisation à l’érosion où les organismes locaux, les étudiants et les citoyens sont unis pour la cause. En rassemblant tout sous un même toit, la vocation du bâtiment rejoint celle des dunes, soit de protéger les écosystèmes et de veiller sur les Îles. Comme la dune, la forme du bâtiment proposé est influencée par les éléments naturels qui l’entourent. Les vues vers la mer et les falaises et l’ambiance paisible de la forêt dictent l’aménagement des pavillons du projet. Tandis que les vents dominants viennent doucement sculpter la toiture.

Planche(s)

Vous souhaitez en connaitre plus sur les métiers :
Architecte