Aller au contenu principal
x
  • Définition Désigne une mesure de la capacité d’un matériau de surface à réfléchir la lumière du soleil – incluant les longueurs d’ondes visibles, infrarouges et ultraviolettes – sur une échelle de 0 à 1. La réflectance solaire de la peinture noire est de 0 ; celle de la peinture blanche (dioxyde de titane) est de 1.
  • Définition Lancé en 2005 par MBDC, C2C est un programme de certification à multi-attributs qui évalue les produits en se basant sur les principes de cradle to cradle , une philosophie de conception, fabrication et réutilisation des produits et matériaux développée par les fondateurs du MBDC. Pour en savoir plus Voirvert.ca – Certification de produits et matériaux : Cradle to Cradle
  • Définition Lancée en 1996 par la CSA, la Norme nationale du Canada CAN/CSA Z809 relative à l'aménagement forestier durable (AFD) a été développée en collaboration avec diverses parties intéressées dans l'aménagement forestier durable et demeure le système de certification le plus déployé au Canada. Pour en savoir plus Voirvert.ca – Certification de produits et matériaux : CSA - Programme d’aménagement forestier durable
  • Définition Créé en 1988 par le gouvernement du Canada, ÉcoLogo (également connu comme Choix environnemental) est un programme de certification à multi-attributs basé sur l’évaluation de cycle de vie. Pour en savoir plus Voirvert.ca – Certification de produits et matériaux : ÉcoLogo
  • Définition Développé en 1992 par l’EPA (Environmental Protection Agency) du gouvernement américain, Energy Star a été créé pour identifier et promouvoir des produits et pratiques écoénergétiques dans l’optique de réduire les émissions de gaz à effet de serre. Pour en savoir plus Voirvert.ca – Certifications de bâtiments : Energy Star
  • Définition Développé par le SCS, EPP est un programme de certification multi-attributs basé sur l’évaluation de cycle de vie des produits. Pour en savoir plus Voirvert.ca – Certification de produits et matériaux : Environmentally Preferable Products
  • Définition Développé conjointement en 2005 par le RFCI et Scientific Certification Systems (SCS), cet écolabel évalue et certifie la conformité des revêtements et adhésifs de plancher aux exigences traitant la QAI et les émissions de composés organiques volatils (COV).
  • Définition Lancé en 1993 par des représentants de divers groupes environnementaux et communautaires, l’industrie forestière et les organisations autochtones, le FSC est un organisme international à but non lucratif qui gère une norme internationale pour la gestion durable des forêts ainsi qu’un processus pour suivre et certifier des produits provenant de ces forêts depuis leurs origines jusqu'au consommateur (chaîne de traçabilité).
  • Définition Créée en 1992 par le CRI, une association américaine à but non lucratif pour les manufacturiers de tapis, la certification Green Label sert à identifier les systèmes de tapis, soit tapis, sous-tapis et adhésifs, ayant de basses émissions de composés organiques volatils totaux (COV), formaldéhyde et certains autres contaminants. Pour en savoir plus
  • Définition Green Seal, un organisme à but non lucratif fondé en 1989, développe des normes de certification environnementale à multi-attributs depuis 1992. Green Seal évalue et certifie des produits et services dans plus de 40 catégories majeures en utilisant une approche de cycle de vie, qui adresse les impacts environnementaux du point de l’extraction des matières premières, lors de la fabrication, pendant l’utilisation ainsi que les impacts à la fin de vie. Pour en savoir plus
  • Définition Introduit en 2000, le programme GREENGUARD Indoor Air Quality Certified vérifie que les émissions provenant de divers types de produits se trouvant à l’intérieur d’un bâtiment ne dépassent pas les limites établies pour plusieurs contaminants de la QAI, incluant le formaldéhyde, les aldéhydes totaux et les composés organiques volatils totaux (COV). Pour en savoir plus
  • Définition Lancé en 2005 par le SCS, ce programme vérifie et certifie le mobilier, les sièges et les systèmes de bureau pour leur conformité aux exigences traitant la QAI et les émissions de composés organiques volatils (COV) Pour en savoir plus
  • Ce terme désigne un béton dont l’apparence a été modifiée par l’ajout d’une matrice dans le coffrage ou d’adjuvant dans sa composition. La mise en œuvre d’un tel matériau date de 1869 avec les premières réalisations de François Coignet qui brevète cette « pierre artificielle ». À l’époque, il utilise des coffrages en bois afin de réaliser des éléments d’habillage très décoratif sur un pont.
  • Le changement de phase d’un matériau se fait lorsqu’il passe d’un état physique à un autre. Par exemple, la fusion définit le passage d’un état solide à un état liquide ou encore la vaporisation indique le passage du liquide au gaz. Ce changement se produit lorsque le matériau atteint une certaine température. L’exemple le plus connu est l’eau qui passe d’un état solide à l’état liquide (fusion) à 0°C. Lors de ce changement de phase, le matériau emmagasine de l’énergie (sous forme de chaleur) à une température stable tant que le changement de phase n’est pas complété.
  • Définition Développé en 2008 par le Joint Committee on Business and Institutional Furniture Sustainability, des organismes BIFMA et NSF International, ce programme certifie le mobilier commercial et institutionnel en évaluant plusieurs facteurs sur les plans environnemental et social pour toute la chaîne logistique du produit.
  • Définition Désigne un luminaire étudié pour éviter la pollution lumineuse du ciel. Ce type d’appareil donne une intensité de zéro candela à un angle de 90 degrés par rapport à son axe vertical descendant (nadir) et à tous les angles de plus de 90 degrés avec le nadir (pour les luminaires défilés absolus). De plus, les candelas par 1 000 lumens, en valeur absolue, ne dépassent pas 100 (10 %) à un angle de 80 degrés au-dessus du nadir. Cette considération vaut pour tous les angles latéraux autour du luminaire.
  • Définition Aussi connue comme système « goutte à goutte » cette méthode permet une irrigation très efficace et contrôlée. Ce système est composé de petits arroseurs, des mini-diffuseurs ou des goutteurs conçus pour répandre de petites quantités d’eau. Les arroseurs sont installés à quelques centimètres du sol ; les goutteurs sont installés sur le sol ou dans la terre.
  • Définition Ce programme développé par le SCS vérifie et certifie le contenu recyclé de plusieurs différents matériaux et produits de construction et biens de consommation, incluant leur emballage. Pour en savoir plus Voirvert.ca – Certification de produits et matériaux : Recycled Material Content
  • Définition Développé par le SCS, ce programme évalue et certifie les produits de tapis en tenant compte de plusieurs facteurs sur les plans environnemental, social et de performance. Pour en savoir plus Voirvert.ca – Certification de produits et matériaux : SCS Sustainable Choice - Carpet
  • Définition Créé en 1994 par l'American Forest & Paper Association (AF&PA), la certification SFI demandait initialement une déclaration autonome auprès des membres de l'AF&PA pour démontrer leur conformité aux exigences du programme. Pour en savoir plus Voirvert.ca – Certification de produits et matériaux : Sustainable Forestry Initiative