13 mai 2013
Tricentris construira une première usine de micronisation du verre

La semaine dernière, le regroupement bacs+ soulignait une innovation majeure dans la valorisation du verre, et ce, grâce à la collaboration de deux de ses membres, la SAQ et le centre de tri Tricentris.

Cette annonce met de l'avant le projet de construction de l'usine de micronisation du verre par le centre de tri Tricentris, résultat de plusieurs années de recherche avec la chaire SAQ pour trouver des débouchés et donner une valeur au verre, une matière recyclable fortement récupérée.

Pour les partenaires de la collecte sélective, l'avenir du système passe par la recherche de débouchés pour donner une valeur ajoutée aux matières recyclables et il se traduit également avec des initiatives comme celles de la SAQ qui intègre du verre recyclé dans les dalles de béton des planchers de ses succursales.

Tricentris obtient l'appui financier du gouvernement du Canada

Tricentris a également reçu une aide financière gouvernementale pour le développement de ce nouveau produit à base de verre mixte. Issu d'un transfert technologique provenant de l'Université de Sherbrooke, le développement de ce nouveau produit à base de verre mixte sera destiné à de nouveaux marchés tels que l'industrie du béton prêt à l'emploi et des produits de béton préfabriqués.

Concrètement, les fonds consentis permettront à Tricentris de construire son usine et d'acquérir les équipements nécessaires à la production de la poudre de verre. Ce projet servira de pilote afin de développer le processus de fabrication à un niveau commercial.

L'aide financière annoncée s'élève à 750 000 $. Elle est accordée sous forme de contribution remboursable en vertu du Programme de développement économique du Québec de Développement économique Canada.

Pelletée de verre chez Tricentris

Vendredi dernier, Tricentris donnait d'ailleurs le coup d'envoi officiel des travaux de construction de son usine de micronisation du verre. La nouvelle bâtisse verra le jour à Lachute sur le terrain adjacent aux bureaux du siège social de l'organisme et à son centre de tri. L'usine de micronisation traitera le verre récupéré dans les centres de tri. La matière sera conditionnée et micronisée afin d'en obtenir une poudre qui pourra ensuite être utilisée comme un ajout cimentaire. Le bâtiment, d'une superficie de 23 500 pi2, pourra traiter jusqu'à 60 000 tonnes de verre par année. En plus de la poudre de verre, d'autres produits de verre conditionné seront commercialisés : abrasif projeté, granulats décoratifs pour le béton, sable de filtration, etc. Tout comme ses centres de tri de Terrebonne et de Gatineau, l'usine de micronisation de Tricentris sera construite en respect des critères de certificationLEED.

Sources : bacs+Développement économique Canada et Tricentris

Ajouter un commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

CAPTCHA

Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage.
CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.

Sur la vitrine Projets Verts