Section du Québec du CBDCa
CHRONIQUE SUR LE BÂTIMENT DURABLE

Consulter toutes les chroniques du
Conseil du bâtiment durable du Canada - Québec


L’introduction de la certification LEED par le U.S. Green Building Council (USGBC) a inspiré un mouvement considérable en matière de développement durable dans le monde de la construction. Et au fil des années, la certification LEED a permis de mettre en lumière, en plus des effets sur l’environnement, les impacts sur la santé des occupants de nos aménagements.

Cette préoccupation accrue autour des enjeux de santé s’est confirmée en 2013 lors du sommet du USGBC intitulé Health is a Human Right : Green Building can help. En développement depuis le tournant de 2010, la certification WELL s’inscrit encore mieux dans cette tendance en démontrant encore plus clairement comment chaque choix d’aménagement peut influencer les systèmes du corps humain. Lorsqu’on se préoccupe de la santé des occupants, il apparaît évident que la façon dont on conçoit les milieux de travail est déterminante. Cependant, il n’est pas nécessaire d’avoir un projet de construction ou de rénovation pour mener des actions visant à améliorer la santé.

La norme BNQ 9700-800, prévention, promotion et pratiques organisationnelles favorables à la santé en milieu de travail, communément appelée norme « Entreprise en santé », propose d’ailleurs un cadre structuré pour la mise en œuvre d’un milieu de vie favorable à la santé en entreprise en traitant, notamment, de l’environnement de travail. Constatant que la tendance pour des milieux de vie plus sains et durables n’est pas près de disparaître, il semble souhaitable que les professionnels de la construction et les professionnels des ressources humaines joignent leurs forces pour saisir les opportunités. Il serait d’ailleurs souhaitable de tisser des ponts entre ces domaines.

Le bien-être des occupants au premier plan

C’est véritablement ce que désire l’International WELL Building Institute (IWBI), l’organisation derrière la certification WELL, dont la mission est d’améliorer la santé et le bien-être par le cadre bâti. Selon l’IWBI, si l’amélioration de la santé et le confort humains ont joué un rôle relativement limité dans l’évolution des normes de construction, l’heure est venue de mettre le bien-être des occupants au premier plan des pratiques d’aménagement et de réinventer les bâtiments pour qu’ils soient non seulement meilleurs pour la planète, mais aussi pour ses habitants.

Pour ce faire, WELL détermine 100 mesures de performance, stratégies de conception et politiques pouvant être mises en œuvre par les différentes parties prenantes d’un projet. Les critères de la certification sont répartis en sept catégories : air, eau, nutrition, lumière, forme physique, confort et esprit. WELL s’appuie sur des recherches menées sur les effets des espaces sur les personnes et a fait l’objet d’une révision scientifique et technique. Il faut noter que la norme WELL est aussi conçue pour s’harmoniser avec plusieurs systèmes d’évaluation de bâtiments verts, dont LEED. La version 1.0 du WELL Building Standard fut lancée en octobre 2014, mais une nouvelle édition est prévue pour le premier trimestre de 2018.

Un peu comme les projets de construction qui misent sur la conception collaborative et une approche participative pour prioriser les effets sur l’environnement et la santé, la contribution de chacun des membres de l’industrie est nécessaire pour faire de la santé un incontournable dans le domaine du bâtiment et réussir à accélérer le changement vers un milieu de vie durable.

Pour connaître l’offre de formations de la section du Québec sur ce thème et sur bien d’autres, visitez le batimentdurable.ca/formation1

 


Par Hugo Lafrance, PA LEED BD+C & O+M, PA WELL, et Patrick Vincent, B. Sc., DESS, CCPE

Hugo Lafrance

Hugo Lafrance est directeur de projets, développement durable, chez Lemay, spécialiste des certifications en environnement et en santé pour les projets d’aménagement. Professionnel agréé LEED BD+C & O+M et PA WELL, il agit à titre de président du comité des communications pour le Conseil du bâtiment durable du Canada - Québec (CBDCa-Qc).

 

Patrick Vincent

Patrick Vincent, ergonome certifié  et président de la firme Vincent Ergonomie, œuvre depuis plus de 18 ans en ergonomie et possède une certification du Conseil canadien de certification des praticiens en ergonomie, instance créée par l’Association canadienne d’ergonomie (ACE). M. Vincent se spécialise en ergonomie de conception architecturale..

Ajouter un commentaire

  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

CAPTCHA

Cette question permet de s'assurer que vous êtes un utilisateur humain et non un logiciel automatisé de pollupostage.
CAPTCHA visuel
Entrez les caractères (sans espace) affichés dans l'image.
Concours- Gagner une formation Contech

Sur la vitrine Projets Verts

Éco411

Le répertoire des professionnels de la construction verte au Québec

Espaces verts

ÉcoFiches