13 avril 2016
Le concept de la nouvelle bibliothèque de Drummondville © Chevalier Morales Arch

Le maire de Drummondville, Alexandre Cusson, a souligné officiellement le début des travaux de la future bibliothèque municipale. Ceux-ci ayant été entrepris à la mi-mars, ils laissent déjà deviner, près d’un an avant l’ouverture officielle, les formes de ce futur lieu du savoir et de la culture.

C’est au consortium formé des firmes Chevalier Morales Architectes et DMA Architectes qu’a été confiée la création du bâtiment. La nouvelle bibliothèque proposera un lieu qui joue avec la transparence. De l’intérieur, la lumière naturelle rehaussera l’expérience de l’utilisateur, et de l’extérieur, le livre sera visible, telle une invitation à la lecture. D’une superficie de 5 686 mètres carrés, le bâtiment comptera deux étages en plus du sous-sol.

Au centre de la bibliothèque se déploieront les escaliers et les aires d’exposition. Le projet comprendra un café, une salle multifonctionnelle, deux jardins, le Service des arts, de la culture et de l’immigration de même que la Société d’histoire de Drummond, la Société de généalogie et la Guilde des artistes. Un gradin constituera à la fois un espace pour les familles et un endroit privilégié offrant une vue sur la patinoire, ou encore, en été, sur une zone aménagée où se déroulera une foule d’activités. Deux entrées permettront aux utilisateurs d’y accéder, par les rues des Forges et Lindsay.

Afin de démontrer la performance énergétique du bâtiment qui visera une certification LEED, l’équipe spécialisée de WSP a effectué une simulation de l’espace projeté ainsi qu’une simulation des lieux de référence selon des paramètres de certification.

Les principales mesures d’économie d’énergie envisagées sont :

  • Récupération de chaleur sur les rejets du système de réfrigération de la patinoire adjacente ;
  • Récupération de chaleur sur l’air évacué pour le système d’air neuf de la bibliothèque et des archives ;
  • Éclairage efficace DEL ;
  • Utilisation d’appareils de plomberie à faible débit ;
  • Toiture blanche offrant une résistance thermique élevée.

Le concept, tel qu’il est proposé par les architectes, présentera une réduction de consommation totale d’énergie de 40 % par rapport à un bâtiment traditionnel.

L’utilisation d’un verre énergétique avec faible gain solaire permettra de réduire au minimum les pertes de chaleur en hiver et les gains en été, avec pour résultante une répercussion minime sur les besoins en chauffage et en climatisation. L’orientation du bâtiment permet aussi d’avoir un maximum d’éclairage naturel, mais un minimum d’éblouissement par le soleil. Pour ce qui est des points de consigne de chauffage et de climatisation, ils seront modulés en fonction de l’occupation du bâtiment et des heures d’ouverture pour diminuer la consommation d’énergie. L’ouverture de la nouvelle bibliothèque municipale est prévue pour le printemps 2017.