3 mai 2018
Le projet de réhabilitation et de restauration du Manège militaire Voltigeurs à

Le projet de réhabilitation et de restauration du Manège militaire Voltigeurs à Québec est maintenant complété. Le projet, selon Services publics et Approvisionnement Canada, comporte un bon potentiel pour atteindre les principes de certification de Green Globe.

Le projet respecte l’engagement du gouvernement quant à la réduction de son empreinte écologique et répond aux critères de la Stratégie fédérale de développement durable et aux Normes et lignes directrices pour la conservation des lieux patrimoniaux au Canada. Rappelons que le bâtiment historique devait être reconstruit à la suite de l’incendie de 2008.

Le gouvernement canadien a réduit son empreinte écologique en intégrant des technologies éconergétiques telles que l’éclairage au DEL et un système de récupération d’énergie par géothermie qui permettra de récupérer dans le sol la fraîcheur ou la chaleur pour répondre aux besoins énergétiques de l’édifice.

Le projet de réhabilitation et de restauration du Manège militaire Voltigeurs à Québec est maintenant complété. - Photo : Services publics et Approvisionnement Canada

L'apparence extérieure d'avant l'incendie a été préservée en grande partie, particulièrement la toiture et la façade avant. De plus, l'édifice a été agrandi pour accueillir des bureaux fédéraux, de même qu'un foyer d'accueil.

Tout l'espace du bâtiment central, où se trouvait la salle d'exercice, a été reconstruit en grande salle multifonctionnelle pouvant accueillir simultanément environ 1 300 personnes.

Le concept architectural favorise de façon optimale la protection du patrimoine ainsi que le respect de l'intégrité architecturale et s'inspire d'esquisses élaborées en 1885 par l'architecte du bâtiment d'origine, Eugène-Étienne Taché.

Le projet de réhabilitation et de restauration du Manège militaire Voltigeurs à Québec est maintenant complété. - Photo : Services publics et Approvisionnement Canada

L’équipe de conception était formée d’un consortium réunissant Architecture 49, D.F.S et STGM, en architecture, de Pageau Morel et Stantec, en électromécanique, et de Tetra Tech, en structure.

Les travaux, qui ont été mené par Pomerleau, représentent un investissement d’environ 104 millions de dollars.

Source : Services publics et Approvisionnement Canada

Sur la vitrine Projets Verts