Marie-Noëlle Deblois
5 janvier 2016
Le centre culturel Notre-Dame-de-Grace. Photo : Gracieuseté Ville de Montréal_TC

Un bâtiment au design innovant, interactif, répondant aux standards de la certification LEED et intégré à son quartier : le Centre culturel de Notre-Dame-de-Grâce.

Résultat d'un concours d'architecture remporté en 2010 par le consortium Atelier Big City, FSA Architecture inc. et L’ŒUF, le Centre culturel de Notre-Dame-de-Grâce, situé à l’intersection des avenues de Monkland et Benny à Montréal, ouvrira ses portes cet hiver. L’équipe de projet réunit également Pageau Morel (génie électromécanique), EGP (génie structural) et Vinci Consultants (génie civil), de même que le Groupe Geyser (construction) et NIP Paysage (aménagement paysager).

Le bâtiment, d'une superficie de 4 500 mètres carrés comprendra une nouvelle bibliothèque, une salle de spectacle multifonctionnelle qui accueillera jusqu’à 200 personnes, ainsi qu’une salle d’exposition.

Un centre à l'image du quartier

L'équipe d'architectes a eu à cœur d’harmoniser l’édifice avec l’environnement bâti du secteur de Benny Farm. Cours et courettes font d'ailleurs partie de sa signature, en résonance avec les courettes typiques du quartier.

Construit sur un lot de la Ville préalablement vacant, le nouveau centre culturel est paré d’une enveloppe multicouche, avec de forts accents de rouge, qui rappellent les revêtements de brique du quartier. Le bois n'est pas en reste puisque des panneaux de bois d’ingénierie lamellé-croisé seront utilisés pour certains murs et le platelage de la toiture. Le Centre culturel participe même à la mémoire du passé agricole de Benny Farm, avec son verger aménagé près de l’esplanade extérieure.

Une attention particulière a été apportée à la qualité de l’environnement intérieur, notamment la qualité de l’air, le confort thermique et l’acoustique, orientant le choix des systèmes mécaniques et la conception générale du bâtiment.  Une réduction de la consommation de l’ordre de 40 % par rapport à la référence du CMNÉB est d'ailleurs visée.

Représentant un investissement prévu de 23,6 millions de dollars, le centre est le fruit de l’intégration d’une batterie de mesures durables : toiture blanche, gestion écoresponsable des eaux de pluie, utilisation de matériaux régionaux et certifiés…

Situé au cœur d’un territoire reconnu pour sa diversité culturelle et pour la vitalité de son engagement communautaire, le nouveau centre, avec ses espaces ouverts et un accès en libre-service à des centaines de jeux, films, journaux et romans numérisés, souhaite également devenir un lieu de rencontre pour les citoyens et les organismes locaux.

Source : Ville de Montréal – À nous Montréal

Sur la vitrine Projets Verts