Quartier de la Dominion Bridge - Image : Catherine Marchand
Université de Montréal
2015

Réflexion sur notre façon de planifier et de concevoir nos quartiers. Trop souvent, l'homogénéité fonctionnelle semble primée, engendrant une ségrégation des différentes fonctions et, par conséquent, entraînant des déplacements toujours plus grands. À l'ère des considérations environnementales, il devient donc essentiel de revoir les prémisses de notre planification urbaine.

Descriptif

Proposant la reconversion d'un ancien complexe industriel en quartier résidentiel axé sur la mixité fonctionnelle et sur l'agriculture urbaine, le projet vise à établir un modèle de quartier durable et plus autonome. Le choix du site, le vaste îlot actuellement occupé par les anciens bâtiments de la Dominion Bridge, a pour but d'explorer le potentiel de secteurs en transition. S'étant implantée à Lachine en 1885, la Dominion Bridge fut une des plus importantes usines du secteur et a su marquer le paysage en devenant un symbole visible de l'industrialisation. Aujourd'hui désuet, quel avenir entrevoyons-nous pour ce vaste complexe ?

L'idée directrice de ce projet fut de développer un quartier basé sur l'agriculture urbaine en laissant le résidentiel, le commercial, l'agriculture et autres fonctions s'immiscer au travers du complexe existant tout en laissant des traces de ce qu'il fut jadis. Il s'agit ainsi d'exploiter le processus inverse de l'expansion de la compagnie, qui avait progressivement englobé son environnement immédiat.

Planche(s)

Vous souhaitez en connaitre plus sur les métiers :
Architecte

Sur la vitrine Projets Verts