Aller au contenu principal
x

Sous-catégorie: Système de chauffage et climatisation

  • Définition Mode de chauffage utilisant l'énergie de la terre et du sous-sol. Les échanges thermiques peuvent aussi être inversés dans le but de climatiser l’habitation. Le fluide caloporteur est l’eau, l’eau avec glycol, un fluide frigorigène ou encore l’air dans le cas du puits canadien. La profondeur de forage est en fonction de la température désirée. Dans le cas du puits canadien, on parle de « géothermie très basse énergie » dont la température émise oscille entre 10 et 30°C.
  • Lorsqu’un volume est chauffé, la quantité d’énergie transmise à l’air ambiant (sous forme de chaleur) est fonction de la différence de température entre l’émetteur et la température ambiante, mais aussi de la surface d’échange de chaleur. En effet, plus la surface d’échange est importante, plus il y aura de transfert de chaleur. De même, plus la différence de température entre l’émetteur et la température ambiante est grande, plus le transfert de chaleur sera important.
  • Définition Appelé aussi puits provençal, lorsqu’il est utilisé pour climatiser, le puits canadien est un système de préchauffage de l’air fonctionnant sous le principe d’un échangeur thermique air-sol, similaire au système de géothermie. Système à très basse consommation, il est souvent utilisé dans les bâtiments passifs.
  • Définition Capteur solaire photovoltaïque (PV) couplé à un système thermique (T), qui permet le refroidissement du module PV. En effet, on sait que le rendement PV diminue avec l’augmentation de la température. De ce fait, la combinaison d’un système thermique permet d’améliorer les performances. Plusieurs types de systèmes PV/T existent :
  • Une thermopompe, ou pompe à chaleur (PAC), est un système thermodynamique de transfert de l’énergie thermique. Elle extrait la chaleur d’un milieu (et la rend plus froide encore) pour la transférer à un autre. Elle fonctionne suivant un cycle frigorifique/calorifique, selon le même principe que le réfrigérateur (ou inversement). En hiver, ce système de chauffage permet de capter l’énergie calorifique de l’air extérieur par exemple, pour chauffer l’intérieur des bâtiments. Et inversement en été, elle extrait la chaleur intérieure.