Aller au contenu principal
x

Certification LEED v4 pour le Technopôle en réadaptation pédiatrique

11 février 2021
Par Rénald Fortier

Le Technopôle en réadaptation pédiatrique du CHU Sainte-Justine, à Montréal, est maintenant certifié LEED v4 pour le noyau et l’enveloppe, niveau Argent.

Inauguré au printemps 2019, ce bâtiment a pris forme à partir de l’automne 2017 dans le quartier Rosemont, rue Bélanger, sur le site du Centre de réadaptation Marie Enfant (CRME) du CHU Sainte-Justine. Fruit d’un investissement s’élevant globalement à un peu plus de 31 millions de dollars, il se veut aujourd’hui un espace de cocréation et d’innovation ouvert entre les chercheurs, les cliniciens, les professionnels, les jeunes et leur famille.

Conçu par Menkès Shooner Dagenais LeTourneux Architectes (MSDL), l’immeuble qui loge le Technopôle couvre 7 060 mètres carrés, répartis sur trois étages. Rattaché au bâtiment du CRME, il regroupe des laboratoires, des cliniques, des bureaux, des espaces collaboratifs et des aires communes. Près de la moitié des espaces y est offerte en location à des entreprises innovantes du domaine de la réadaptation pédiatrique.

Comme en témoigne l’obtention de sa certification LEED v4, ce bâtiment intègre plusieurs mesures concourant à l’atteinte de son haut niveau de performance environnementale. Au plan écoénergétique – réduction de la consommation d’énergie de l’ordre de 30 % par rapport à la référence du CNÉB 2011 –, soulignons le recours à des thermopompes pour la récupération de chaleur, à un système de ventilation à débit variable, à un réseau hydronique de chauffage et de refroidissement à débit variable ainsi qu’à une roue thermique pour récupérer la chaleur sur l’air évacué et préchauffer l’air neuf.

Photo : Stéphane Brügger

Les stratégies écologiques intégrées au design du projet sont loin d’être en reste : apport abondant de luminosité naturelle dans les espaces intérieurs; sélection de matériaux sur la base de déclarations environnementales et de déclarations sanitaires de produits; utilisation d’appareils de plomberie à faible débit; section de toit vert; gestion des eaux de pluie au moyen d’un bassin filtrant; plantation de 75 arbres en collaboration avec Soverdi; aménagement paysager contribuant à la réduction du phénomène d’îlot de chaleur, etc.

Outre MSDL Architectes, les principaux membres de l’équipe réunie autour de ce projet étaient Stantec (ingénierie), NIP Paysage (architecture de paysage), Pomerleau (construction) et Systèmes Énergie TST (mise en service améliorée).