Verdir l’école au Québec - Illustration de Sylvie Lafrance
Le verdissement des écoles n’est pas une option, il s’impose. Regard sur un mouvement visant à favoriser l’aménagement de lieux d’enseignement sains, confortables et durables au Québec.
De Visez vert à BOMA BESt
Voilà tout près de 10 ans maintenant que l’avènement du Visez vert, aujourd’hui BOMA BESt, contribue à favoriser l’exploitation environnementale des immeubles commerciaux et institutionnels au Québec. Et à faire évoluer les pratiques dans l’industrie, tant celles des propriétaires et gestionnaires d’immeubles que celles de leurs fournisseurs.
Une idée qui fait son chemin : la création d’un fonds s’articulant autour d’un mécanisme d’autofinancement pour aider à la réhabilitation des sols contaminés en milieu urbain.
En septembre 2013, trois organisations ont uni leurs efforts pour attaquer le nœud d’une question bien épineuse : les coûts reliés à la construction de bâtiments Living Building Challenge et à énergie nette zéro. Les grandes lignes de leur étude.
Des solutions pour optimiser l’efficacité de l’éclairage des bâtiments institutionnels, commerciaux et industriels (ICI). Stratégies et technologies éconergétiques.
Zoom sur le chauffage des bâtiments en Suède. Et sur des solutions venues du froid.
L’enveloppe thermique est appelée à jouer un rôle grandissant dans l’efficacité énergétique des bâtiments. En équilibre avec les systèmes électromécaniques.
Un développement de mini-maisons tel Division 43, sur la côte Ouest américaine, offre une nouvelle façon de densifier la ville. Un concept applicable au Québec ?
La requalification des espaces industriels désaffectés offre un potentiel intéressant en matière de densification et de revitalisation urbaines. Une solution à la fois rentable et durable.
Le comportement des usagers est le grand impondérable dans la performance des bâtiments verts. Exemplaire, il permet de défier les projections les plus optimistes. Autrement, il peut miner les gains attendus.

Sur la vitrine Projets Verts