Aller au contenu principal
x
  • Définition Eau qui n’est pas propre à la consommation. Les eaux pluviales ou les eaux grises en sont des exemples.
  • Définition Eaux polluées résultant du sous-produit d’une activité humaine. Elles nécessitent un traitement préalable avant de pouvoir être rejetées pour éviter toute contamination de rivières, de lacs et d’eau potable. Il existe différents types d’eaux usées : Eaux-vannes Les eaux-vannes (ou eaux noires) sont les eaux qui contiennent des substances polluantes plus difficiles à éliminer telles que les matières fécales, les huiles et les hydrocarbures.
  • L’ Eco-Machine est un système de purification d’eau conçu pour traiter, sans additif chimique, les eaux usées. Le fonctionnement du système est basé sur des processus observables dans un environnement naturel. On attribue l’appellation d’ Eco-Machine au biologiste américain John Todd. D’autres systèmes similaires, avec des appellations plus ou moins semblables, sont aussi offerts sur le marché.
  • Définition Ensemble des nuisances écologiques provoquées par un produit, une industrie, etc. sur un écosystème.
  • Définition Procédé naturel d'épuration (lagunage) qui a pour principe d'utiliser la végétation aquatique comme agent épurateur des eaux polluées. Les plantes aquatiques sont ici utilisées comme support aux colonies bactériennes, assurant l'épuration efficace de l'eau qui traverse lentement les colonies végétales installées. Les éléments polluants comme le nitrate sont ainsi absorbés par les plantes pour restituer, en sortie de lagunage, une eau de bonne qualité.
  • Définition Utilisation de tous les moyens disponibles afin de dimensionner et de gérer au mieux la demande en eau du bâtiment. Une gestion efficace permet de faire des économies et de réduire la quantité d’eaux usées rejetées à l’égout ainsi que la consommation de produits chimiques. En outre l’eau non potable telle que l’eau de pluie peut être utilisée pour l’irrigation des aménagements paysagers, les chasses d’eau des toilettes et des urinoirs, l’entretien et le nettoyage, et certains systèmes du bâtiment.
  • Définition Aussi connue comme système « goutte à goutte » cette méthode permet une irrigation très efficace et contrôlée. Ce système est composé de petits arroseurs, des mini-diffuseurs ou des goutteurs conçus pour répandre de petites quantités d’eau. Les arroseurs sont installés à quelques centimètres du sol ; les goutteurs sont installés sur le sol ou dans la terre.
  • Le terme permaculture a été utilisé pour la première fois par les australiens Bill Mollison et David Holmgren, dans leur livre Permaculture One paru en 1978. Ils se sont inspirés des principes promus par le japonais Masanobu Fukuoka pour écrire ce dernier. En 1981, Bill Mollison s’est vu remettre le Prix Nobel alternatif pour son travail de réflexion et de promotion au sujet de la permacuture.
  • Définition C’est la forme la plus élevée de traitement des eaux usées. Elle fait suite à la décantation (traitement primaire) et le lagunage (traitement secondaire). Cette étape, qui n’est pas toujours réalisée, permet de réduire le nombre de bactéries, donc de germes pathogènes présents dans l’eau traitée. Elle peut être demandée pour protéger une zone de baignade, un captage d'eau potable ou une zone d’élevage.